Alors que le lundi 3 décembre dernier, la campagne de financement participatif sur Ulule pour le jeu de plateau Reflets D’Acide prend fin, nous avons eu la chance d’interviewer JBX, son créateur, pour vous parler des origines de son jeu.

De la saga audio au jeu de plateau

Les plus jeunes d’entre vous se demanderont : mais qu’est ce que Reflets D’Acide ? Il s’agit d’une saga audio sortie en 2004, où l’on peut suivre les histoires de cinq aventuriers, dans un univers médiéval fantastique inspiré du jeu de rôles. L’histoire vient d’un délire entre amis, autour de sessions du jeu de rôles éponyme que JBX avait créé en 1998 avec ses « acolytes » comme il les appelle. Il lui prend alors l’envie de créer une série audio : « au départ, l’idée était de faire rire cinq-six amis rôlistes. »

LA particularité qu’il a instauré est la présence d’un narrateur faisant partie intégrante du monde de la série, « une entité céleste qui peut communiquer avec les héros qui ont été élus pour être, malheureusement, suivis par ce narrateur ».

C’est cette caractéristique qui lui donne l’idée du jeu de plateau.

Le joueur va incarner un narrateur enrôlé par le Dieu des Aléas et du Hasard pour mettre en déroute la quête de deux de ses confrères, au service du Néant. Il devra donc guider une équipe de héros dans leur propre quête épique pour atteindre ce but.

Une idée mûrement réfléchie…

JBX nous confie qu’il a toujours été féru de jeux de plateaux, plus que de jeux de rôles, « mais je n’avais aucun ami pour jouer aux jeux de plateaux ». « J’ai toujours eu cet appétit pour ce genre de jeux », nous dit-il.

L’idée germe en 2008. A cette époque, « c’était un vœu pieu » qu’il émet sur le forum de Reflets D’Acide le Synopsite, où il développe quelques éléments du jeu qu’il aimerait créer.

Il veut ne « s’inspirer de rien », pour éviter toutes formes de plagiats, « partir d’une feuille blanche », avec l’envie de faire un jeu de plateau reprenant les codes du jeu de rôles. En 2012, après la sortie du fameux épisode 15 de la série qui lui prit près de 3 ans à sortir, il fait une pause de 2 mois pour développer un peu plus les règles du jeu.

A partir de 2013, il commence à amener le prototype sur les différents festivals où il est invité. C’est comme ça que le jeu continu d’évoluer, grâce aux tests de ceux qu’il appelle ses « courageux cobayes ».

« Ça a été vraiment passionnant à réaliser »

Au début, le jeu est sensé être un jeu à découper (à imprimer chez soi), puis il rencontre l’éditeur EDGE qui, à ce moment, a pour intention de le publier. Mais plus récemment, EDGE a du changer de ligne éditoriale, privilégiant les jeux anglophones et abandonnant donc ce projet.

N’en pouvant plus d’attendre, JBX prend la décision de lancer la campagne Ulule. Avec l’aide du « Mago » Julien Escalas, designer du jeu, ils font en sorte de simplifier un maximum tout ce qui peut l’être pour la compréhension du jeu.

En une nuit à peine, le seuil des 100 % est atteint, soit 50 000€. « On a été surpris ! ». Il leur faut se remettre au travail tout de suite, afin de proposer de nouveaux paliers et contenus aux contributeurs.

Le jeu n’était disponible « à l’achat » que sur Ulule, pour la contribution minimum de 60€, et devrait être livré en juin. Mais maintenant qu’ils ont plus de 50 000€, ils vont essayer d’améliorer le matériel, pour qu’il s’inscrive plus dans une approche écoresponsable, ce qui impliquerait peut-être des délais supplémentaires.« On ne cherche pas à se faire de marge, on veut que le jeu soit le plus qualitatif possible ». De plus, il n’est pas exclu que le jeu soit prochainement disponible en vente dans les boutiques spécialisées.

En attendant la sortie de ce jeu qui, nous en sommes certains, sera de la même qualité que celle à laquelle JBX nous a habitué, nous allons essayer de vous en proposer un petit aperçu, grâce à un petit test « en avant première ».

Balgaïn

Sources

Site: http://www.refletsdacide.com/

Ulule: https://fr.ulule.com/rdajdp/