Aujourd’hui je reviens vers vous cher.es lecteur/trices pour vous parler de la série Narcos. Seulement diffusée sur le géant qu’est Netflix dans le streaming de séries, elle a été réalisée par José Padilha et est en ligne depuis août 2015. Elle comprend actuellement 3 saisons : les deux premières focalisées sur la traque de Pablo Escobar et le démantèlement du cartel de Medellin ; la dernière sur le cartel de Cali, ayant pris la suite d’Escobar une fois le champ libre.

Inspirée de faits réels, quoique très romancée, Narcos relate l’histoire du narcotrafiquant Pablo Escobar. Allant de ses débuts dans le monde de la drogue et son entrée en politique, à sa cavale effrénée une fois dans le viseur de la police et gouvernement colombien mais aussi du gouvernement américain.

Une série sur plusieurs plans

La série se joue sur deux tableaux. Le premier contant l’histoire de Javier Peña et Steve Murphy, membre de la DEA (une police américaine à l’étranger dont le commandant n’est autre que l’ambassadeur américain). Au côté d’un groupe de militaires colombiens, ils mènent une traque sans fin pour arrêter et tuer le célèbre Pablo Escobar, connu entre-autres pour les nombreux cadavres qu’il a laissés sur son passage. Nos deux DEA doivent tout mettre en oeuvre pour réussir leur mission, étant parfois obligés de faire des choix douteux et mettre leur intégrité de côté. Nous pouvons voir un réel dilemme intérieur déchirant les deux agents, supposés être du côté des gentils mais obligés de se compromettre pour le bien commun.  

Le deuxième tableau nous plonge dans le quotidien de Pablo Escobar. Narcotrafiquant, père de famille, tueur en série,  mari aimant… Ce personnage entre la fiction et le réel peut être qualifié par bien des noms. Il est intéressant de voir le contraste entre l’homme traqué, l’homme à abattre et ses poursuivants. La série nous révèle une ambivalence dans le mal, montrant Escobar sous un angle très humain et touchant. Tout au long de la vision, le/a spectateur/trice est plongé.e dans une relation presque d’amour/haine avec le très connu bandit.

Plusieurs bonne raisons de regarder Narcos

  1. Malgré le côté romancé des personnages et de certains évènements, la plupart des faits relatés dans la série sont réels et permettent de lui ajouter une touche historique.
  2. Si vous êtes intéressé.es par le milieu de la drogue : vous connaîtrez toutes les ficelles d’un réseau d’envergure.
  3. La série étant à moitié en anglais et espagnol, quoi de mieux pour pratiquer ces langues étrangères et apprendre à parler comme un narcotrafiquant colombien !
  4. Les paysages de la Colombie dans la série sont à couper le souffle, cela fait voyager, malgré le contexte politique compliqué du pays.
  5. Si c’est la politique qui fait battre votre petit coeur, Narcos montre avec réalisme les ficelles du pouvoir dans un pays en guerre et en souffrance.

Toujours pas convaincu.es ? Jetez un coup d’oeil à la bande annonce :

Sergente Garcia