Team BS – 1.2.3 

Un moment d’égarement à une époque où D17 diffusait des playlists de chansons commerciales, et là, le coup de foudre. 1 – 2 – 3, je – re-tiens, ce – re-frain.

Après les quelques minutes d’écoute, je me rends compte que je n’ai pas retenu le nom du groupe. Heureusement, le titre est plutôt simple. Sur Youtube je cherche : 123. C’est alors parti pour des moments de ouf guedin à apprendre les paroles de ce petit condensé de simplicité au tempo entraînant !

Damso – Macarena 

Mais tu sais qu’au lit, plus que lui j’assure
Rappelle-toi quand t’avais des courbatures
Je t’avais bien niqué ta race ”

Les paroles de Damso ont charmé beaucoup de monde cet été. Une petite perle de sexisme ordinaire et plein de sens. Le mec a peur qu’une meuf le laisse tomber pour un gars qui l’aime vraiment. C’est beau, personnel, Damso veut baiser mais va se retrouver seul, son coeur danse la macarena. Peut-être qu’au fond il l’aimait bien cette fille-là.

“ Donc je me dis qu’si t’es avec lui, tu te sentiras mieux
Mais si tu te sens mieux, tu te souviendras plus de moi ”

PZK – Chui Bo ! 

C’est le genre de chanson que je connais encore par coeur après 10 ans. C’est un peu comme une madeleine de Proust qui me ramène à l’époque où, non contente d’avoir eu un MP4 à mon anniversaire, j’écoutais PZK, Jenna Lee, Sheryfa Luna en boucle au fond de mon jardin. Lae belle époque je vous dis !

Mention spéciale à Dogg Soso <3, “Woot! woot! Grâce à ça j’ai la peau lisse” = best moment ever.

Johnny Halliday – Gabrielle 

Parce que tu ne peux pas décemment écouter Johnny sans écouteurs en public au risque d’être jugé. Mais au fond tout le monde l’aime.

Et j’ai choisi Gabrielle pour la super choré sur “mourir d’amour enchainééééééééé”.

Sk8er Boy – Avril Lavigne 

J’étais jeune collégien. A la frontière du gothique qui ne s’assume pas encore et du rocker. Elle représentait mon idéal féminin. Pour la musique… arf on va dire qu’il fallait bien commencer par quelque chose de doux avant de tomber dans le Métal.

Whenever Wherever – Shakira 

En fait, je crois que je choisissais mes goûts musicaux selon si je tombais amoureux de la chanteuse ou pas. Son refrain me fit tourner la tête autant que son déhanché, des années durant… (jeune et frêle bambin que j’étais)

Les Lacs du Connemara – Sardou 

Des fois ça m’énerve d’entendre les gens se moquer d’un artiste, ou le lyncher, ou avoir honte d’écouter des trucs. Des fois je le fais moi même et je me déteste. Et des fois c’est Michel Sardou et ça me fait plus rien, parce qu’il est de droite et vieux, et conservateur. Mais on connait tous.tes, et déso, mais des fois on apprécie un peu : les lacs du Connemara c’est des fêtes de village trop arrosées, c’est danser avec des vieux/vieilles, boire trop avec tes potes et crier sous un chapiteau. Quels beaux souvenirs. La vraie culture française, celle qu’on voudrait pas avoir au palmarès.

Les Rois du Monde – Roméo et Juliette 

Ô, grand Dove Attia, merci, mille merci pour tout ce que vous avez fait pour le monde de la comédie musicale.
Big up aux cheveux soyeux de Damien Sargue alias Roméo, dans ce chef d’oeuvre de mise en scène, de costumes, de jeu, et DE MUSIQUE.

Merci Cécilia Cara pour ces vocalises cristallines et ces notes dont on osait même pas rêver.

Merci à Grégory le blond, le sidekick de Roméo, ma soeur crush encore sur toi.

Merci au troisième larron, je sais pas trop comment tu t’appelles mais tu ressembles à mon médecin et j’ai longtemps trouvé ça marrant.

Merci pour ces grands moments de duo avec ma soeur quand on chantait  trop fort dans nos brosses à cheveux. On connait tous.tes les paroles par coeur et on kiffe : Merci Ô grand Dove Attia, jtdr.

Backstreet boys – I want it that way 

C’est grâce à cette vidéo sur laquelle je suis retombée il y a peu que j’ai redécouvert cette chanson oubliée. Nostalgie bonjour, j’ai eu l’impression de revenir tout droit dans les années 2000, ça sentait bon le gel et les casquettes gavroches. Ça m’a rappelé les 2be3 sur lesquels j’ai dansé en pyjama pendant des heures. C’était super, kitsch, mais super.

One Direction – One thing 

Boys band toujours, mais plus récent, ça ne fait pas si longtemps que j’ai assumé ma passion pour cette chanson. Avant j’avais l’impression que c’était vraiment la honte d’aimer les One D, alors que clairement ça aurait été des heures de fun dans mon adolescence. Je m’énerve presque autant que les gens qui font des blagues sur la mèche de Justin Bieber. Alors maintenant je n’ai plus honte et je le dis : j’adore.

Ozone – Dragoesta din tin (ma-ya-hi) 

Chanson des années 2000, elle donne toujours le sourire. C’est le genre de chanson qui te rappelle les road trip avec tes parents, quand tu partais en vacances et que tu la demandais en boucle parce-que même si tu ne comprends pas un mot de ce qu’ils disent, tu la connais toujours par coeur aujourd’hui ! C’est peut être un peu niaiseux mais moi, cette chanson elle me fait du bien !

Indochine – L’Aventurier 

Encore une de ces chansons où l’on s’entend tous.tes chanter à tue-tête :

“BOB MORANE CONTRE TOUT CHACAL, L’AVENTURIER CONTRE TOUT GUERRIER”

C’est un peu vieux et con, mais peu importe. Je me suis rarement plongée dans une telle prose pour me prendre pour Indiana Jones pendant 3 minutes. Si vous l’aviez oublié, moi cette chanson fait battre mon petit coeur !

La rédaction