Vous êtes fan de sitcom et vous êtes fatigué.e de Friends, Big Bang Theory, How I Met Your Mother, etc, qui sont vues et revues ? Dernièrement, j’en ai trouvé une autre, un peu moins connue, pour vous ! Hilarante et décalée, Community et ses personnages loufoques ne vous laissera pas en reste.

La série créée par Dan Harmon et ensuite écrite par plusieurs scénaristes a été diffusée de 2009 à 2015. Ses six saisons prennent place à Greendale qui est une fac publique du Colorado.

L’histoire commence avec l’arrivée de Jeff, un trentenaire ayant été radié du barreau car il n’avait pas réellement de diplôme pour exercer son métier d’avocat. Il se retrouve sur les bancs de la fac à contrecœur afin de retourner vers le travail qui le passionne. Arrogant et séducteur, il se met en tête de conquérir la belle Britta de son cours d’espagnol. Il va alors créer un faux groupe de révision dans l’optique de l’inviter à dîner. C’était sans compter les cinq autres personnes que la jeune femme recrute pendant le cours… Cette première réunion va être le début d’une grande histoire d’amitié entre toutes ces personnalités aux antipodes, en marge de la société, mais tout de même attachantes à leur manière.

Community a comme plus value d’être inclusive, mettant en scène des personnages de toutes les ethnicités et de tous les âges. Troy, Abed, Shirley, Pierce, Annie, Britta et Jeff incarnent une représentation du monde singulière, parfois hypocrite, emplie d’une folie douce offrant un potentiel comique assez extraordinaire.

Le personnage d’Abed est particulièrement intéressant.

En effet, fan de cinéma, il prend du recul sur toutes les actions de la série. C’est une façon de briser le quatrième mur sans vraiment le faire. Il prend sa vie pour une série et l’on a du mal à identifier si il a conscience d’être un personnage ou non.

De plus, la série aborde des questions profondes comme le féminisme, le végétarisme, l’inceste, le rapport aux parents, la peur de l’entrée dans la vie active, etc. Même si l’angle adopté est très satirique, parfois à la limite du politiquement correct, on peut y déceler des vérités sympathiques de façon ludique.

Enfin voilà, si vous aimez les sitcoms et qu’un humour un peu grinçant ne vous fait pas peur : Community est fait pour vous !

Sergente Garcia