« Forechanne ? Kézako ? »

4chan est un Imageboard (forum dont le but est le partage d’images) anonyme et anglophone, créé à l’origine en 2003 pour les discussions relatives à la culture et à l’animation japonaise. Il s’est développé au fil des années jusqu’à proposer un contenu très diversifié, allant de la politique au dessin, en passant par le bricolage. Ce forum est également connu pour être le lieu de naissance du mouvement Anonymous.

Le fonctionnement du site est particulier. Dans chaque board (ou section), il est possible de créer un thread (l’équivalent d’un sujet sur un forum), dans lequel les autres internautes peuvent s’exprimer. À chaque message posté, le thread remonte au sommet de la liste des sujets compris dans la section, qui s’étend sur 10 pages. Ainsi, un sujet où aucun message n’est posté finit par reculer dans la liste jusqu’à disparaître définitivement s’il atteint la fin de la dernière page ; cela permet un renouvellement infini du contenu.

Un site qui ne brille pas par sa réputation

4chan est tristement connu pour être un site peu recommandable, celui-ci étant le support de contenus et propos “borderline” (voire extrêmes). On peut être rapidement choqués et se faire un à-priori négatif lorsque l’on en entend parler habituellement. Cela est dû en partie au fait que, sous couvert d’anonymat, les internautes n’hésitent pas à être agressifs et à tenir des propos violents, racistes, sexistes, homophobes ou à poster des images ou courtes vidéos gores et/ou pornographiques.

Il n’est donc pas très utile de traîner sur ces boards, à moins d’être un esprit tordu ou de chercher à observer, telle une visite au zoo, une partie (infime) de ce qui peut se faire de pire dans l’esprit humain.

Tout n’est cependant pas à jeter. Avec un peu de pratique, on finit par apprendre à éviter ce genre de sujets et à fouiner dans ce qui se fait de plus intéressant.

Un véritable nid à trouvailles

Comme je l’ai précisé en début d’article, le contenu est très diversifié. À moins donc de se retrouver sur les boards les plus délicats moralement, chacun peut trouver son bonheur et lire des fils entiers de discussions passionnantes, pour peu que l’on comprenne l’anglais.

Ainsi, sur /diy/ (Do-It-Yourself), vous pouvez suivre les projets de bricoleurs plus ou moins chevronnés ou leur venir en aide. Je passe moi-même la plupart de mon temps sur la section /wsg/ (Worksafe gif) pour chercher de nouvelles musiques ou des vidéos marrantes. J’ai d’ailleurs constaté avec surprise, à mes débuts sur 4chan, que la plupart (si ce n’est l’intégralité) des memes et des vidéos virales qui circulent sur Facebook et 9gag, proviennent à l’origine des internautes du forum anglophone.

Je vous invite donc, si vous avez du temps devant vous et que vous êtes un peu curieux, à aller faire un tour sur le site et fouiller un peu. Peut-être y trouverez-vous quelque chose, peut-être pas, mais vous aurez au moins découvert l’un des lieux d’échanges les plus fréquentés du web, comprenant à l’heure actuelle plus de 2,4 milliards de messages postés.

Toche

Lien vers le site : http://www.4chan.org/