Aujourd’hui nous allons vous parler de la série Parks and Recreation qui est juste la meilleure série de tous les temps. Créée en 2009 par Greg Daniels and Michael Schur, ses sept saisons sont un bol d’air frais.

L’intrigue tourne autour de l’évolution des employé.es du département des parcs dans la petite ville de Pawnee, Indiana. Chaque personnage a son caractère bien particulier et tou.tes ensemble, iels sont d’un naturel comique qui vous fera exploser de rire devant tous les épisodes.

Cette série est à la fois addictive et touchante. Plus que l’histoire du département ou les intrigues inhérentes aux personnages, c’est une histoire de vie dans laquelle chacun.e peut se retrouver grâce aux personnalités très différentes des personnages principaux :

Les personnages : l’atout de la série

           Leslie est la directrice adjointe du département, passionnée et prête à tout pour accomplir ce en quoi elle croit. A la fois épuisante et émouvante, elle est capable de tout pour ses ami.es, quitte à être dans l’excès.

           Ron est le directeur du département. Il est antipathique au possible et voue une haine profonde au gouvernement, ayant des idées plus libérales et capitalistes. Son but est de ralentir le travail du gouvernement le plus possible. Néanmoins, malgré ses apparences rudes, au fond de lui se cache un cœur tendre.

           April effectue un stage dans le département, elle en est la standardiste. Ron l’a engagée pour sa capacité à ne rien  faire et à détester toutes les personnes qui croisent sa route. Pourtant, c’est un des personnages les plus attachants et surprenants tout au long de la série.

           Andy se fait connaître du département par bien des moyens. C’est un jeune homme joyeux,  avec un peu d’embonpoint et pas très intelligent. Or, il est profondément gentil et dévoué aux autres. Interprété par Chris Pratt (maintenant star notamment des Gardiens de la Galaxie) est tout simplement le personnage le plus drôle de la série.

           Tom ne rêve que d’une chose : lancer son propre business et devenir riche. Il ne jure que par le « swagg » et l’élégance. Il fait tout pour rester cool et à la page et ne s’implique que très peu dans ses tâches au sein du département.

           Jerry est le souffre douleur du département. Tou.tes ses collègues le taquinent gentiment pour ses maladresses créant un effet grotesque/comique hilarant. Alors qu’au fond c’est un homme heureux, gentil avec une belle vie de famille.

           Donna est une employée énigmatique sur qui l’on en apprend peu tout du long. C’est une femme de pouvoir qui semble être capable de jouer avec les hommes pour obtenir tout ce qu’elle veut. Elle n’en est pas moins attachante et intéressante.

Tous ses personnages travaillent ensemble pour à la fois nous faire beaucoup rire et un peu pleurer tout au long de la série. Tou.tes réuni.es iels sont un mix attachant, magique et inoubliable.

Pourquoi c’est drôle ?

Après une saison 1 en demi-teinte, la série ne cesse d’évoluer et d’offrir à ses personnages des destinées parfois surprenantes. Comme toute sitcom qui se respecte, sa richesse tient de ses personnages. Mais ce sont leurs interactions et les situations dans lesquelles ils se trouvent qui les mettent ainsi en valeur.

L’humour se réinvente de saisons en saisons, c’est novateur, il y a des chansons, des running-gag qui déclenchent des éclats de rire sans pour autant devenir lourds (d’autres séries sont tombées dans cet écueil : coucou How I met your mother).

Les blagues font aussi sens car la série dépeint l’ascension politique de la très déterminée Leslie Knope. Le fait de mettre en scène une femme dans le monde de la politique, même d’une petite ville, permet de servir un discours nouveau, de montrer une héroïne déterminée qui reste un humain formidable. Loin de la naïve princesse à sauver et de l’implacable working girl sans coeur, Leslie Knope est un modèle inspirant, drôle et attachant.

L’humour est donc utilisé parfois pour montrer les travers de ce milieu, pour tourner en ridicule des courants politiques ou des situations sexistes auxquelles est confrontée Leslie.

Une série à voir donc, qui a bien sûr des défauts mais qui a aussi tellement de qualités. Résistez à la première saison et peut être que vous tomberez autant sous le charme de Parks and Rec que nous.

 

Sergente Garcia et Doé